Découvrez le parcours du Tour de France 2019

La Grande Boucle partira de Bruxelles le 6 juillet prochain. La Grande Boucle partira de Bruxelles le 6 juillet prochain.[Baptiste Fernandez/Icon Sport]

Le tracé Tour de France 2019 a été dévoilé, jeudi 25 octobre, au Palais des Congrès de Paris par son directeur Christian Prudhomme.

1ère étape, 6 juillet : Bruxelles-Bruxelles, 192 km

Le coup d'envoi de ce Tour de France est donné cette année dans la capitale belge en hommage à la première victoire d’Eddy Merckx sur la Grande Boucle il y a soixante ans.

2ème étape, 7 juillet : Bruxelles-Bruxelles, contre-la-montre par équipes de 28 km

Un départ devant l’Atomium pour une arrivée jugée devant le Palais royal de la ville : aucun doute, Bruxelles sera à l’honneur.

3ème étape, 8 juillet : Binche-Epernay, 214 km

Largement vallonné, le final pourrait favoriser les puncheurs. Le Français Julian Alaphilippe sera-t-il au rendez-vous ?

4ème étape, 9 juillet : Reims-Nancy, 215 km

La première véritable étape taillée sur mesure pour les sprinteurs.

5ème étape, 10 juillet : Saint-Dié-des-Vosges - Colmar, 169 km

Le profil accidenté favorisera-t-il la création d’échappées durant cette parenthèse vosgeoise ?

6ème étape, 11 juillet : Mulhouse-Planche des belles filles, 157 km

De la moyenne montagne plutôt costaude au programme de cette étape. La Planche des belles filles, découverte en 2012, fera office de juge de paix.

7ème étape, 12 juillet : Belfort-Châlon-sur-Saône, 230 km

La plus longue des étapes de ce Tour devraient convenir aux sprinteurs.

8ème étape, 13 juillet : Mâcon - Saint-Etienne, 199 km

Un remake des montagnes russes.  Le profil de l’étape conviendra aux cyclistes capables de rouler seul, vite et longtemps.

9ème étape, 14 juillet : Saint-Etienne-Brioude, 174 km

La côte de Saint-Just est placée à un peu moins 15 km de la ligne d’arrivée. Suffisant pour décider du sort de cette étape ?

10ème étape, 15 juillet : Saint-Flour-Albi, 218 km

Direction les Pyrénées pour le peloton. Peu d’éclats à attendre ce jour, une arrivée au sprint massif est fortement prévue.

11ème étape, 17 juillet : Albi-Toulouse, 167 km

J-1 avant la première grosse étape de montagne. Un terrain de jeu dédié aux sprinteurs pour qui les jours d’après risquent d’être compliqués.

12ème étape, 18 juillet : Toulouse-Bagnères-de-Bigorre, 202 km

On y est ! Deux ascensions à environ 7% de moyenne de 13,2 km et 9,9km. Les quadriceps vont déguster. Des abandons à prévoir ?

13ème étape, 19 juillet : Pau, contre-la-montre individuel de 27 km

Une seule difficulté : la côte d’Esquillot et ses 7% de moyenne d’ascension sur 1 km.

14ème étape, 20 juillet : Tarbes-Col du Tourmalet, 117 km

La distance réduite ne présage en rien de la facilité du menu du jour. Avec en dessert, un classique du Tour, le Tourmalet.

15ème étape, 21 juillet : Limoux-Foix, 185 km

Plus facile que la veille, mais une succession de côtes relativement casse-pattes. Puncheurs et baroudeurs seront de sortie !

16ème étape, 23 juillet : Nîmes-Nîmes : 177 km

Une boucle jetant la lumière sur la préfecture du Gard qui offrira des prises de vue spectaculaires du Pont du Gard qu’emprunteront les coureurs.

17ème étape, 24 juillet : Pont du Gard-Gap, 206 km

Avant les Alpes, le peloton fera-t-il relâche en autorisant quelques bons de sortie à des coureurs désireux de s’échapper ?

18ème étape, 25 juillet : Embrun-Valloire, 207 km

Le Col de Vars, l’Izoard et le Galibier. Tout est dit. Bienvenue dans les Alpes !

19ème étape, 26 juillet : Saint-Jean-de-Maurienne-Tignes, 123 km

La montée menant au col de l’Iseran sera faite depuis le versant le plus difficile (13 km à 7,5% de moyenne). Les plus costauds s’illustreront, le vainqueur du Tour en tête.

20ème étape, 27 juillet : Albertville-Val-Thorens, 131 km

C’est la dernière étape de montagne. Là encore, il s’agit de franchir une multitude cols plus pentus les uns que les autres. Le profil relativement inédit de l’arrivée (une montée de 33,4 km à 5,5% de moyenne) sera intéressant à suivre.

21ème étape, 28 juillet : Rambouillet-Paris, 127 km

La dernière étape et son arrivée prestigieuse sur les Champs-Elysées promise à un sprinteur ou une échappée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles