Strasbourg bute sur Metz dans le derby de l'Est

Le gardien de but strasbourgeois Mats Sels s'empare du ballon devant son coéquipier Kenny Lala (c) et le Messin Stoppila Sunzu (g), le 11 août 2019 à Strasbourg  [PATRICK HERTZOG / AFP] Le gardien de but strasbourgeois Mats Sels s'empare du ballon devant son coéquipier Kenny Lala (c) et le Messin Stoppila Sunzu (g), le 11 août 2019 à Strasbourg [PATRICK HERTZOG / AFP]

Trois jours après sa victoire à Plovdiv en Ligue Europa, Strasbourg n’est pas parvenu à battre Metz (1-1) dimanche en match décalé de la 1ère journée de Ligue 1.

Les Alsaciens, qui ont dominé la rencontre et monopolisé le ballon (60% de possession), n’ont plus battu leur voisin et rival historique dans l'élite depuis 2007. Une éternité pour les supporters du Racing!

Pourtant, les Strasbourgeois, vainqueurs de la Coupe de la Ligue en mars dernier, en étaient déjà à leur quatrième match de la saison, dont deux succès plutôt probants en trois matches européens.

Dans un stade à guichets fermés et sous une pluie torrentielle, le RCSA met d’entrée la pression sur l’adversaire. Un tir croisé de Dimitri Liénard sonne la première alerte sur le but messin (2e). Les Strasbourgeois perdent ensuite Youssouf Fofana au quart d’heure de jeu après un tacle reçu sur la cheville gauche.

Alors que les Messins tentent mollement de s’approcher du but, Adrien Thomasson ouvre logiquement le score sur une offrande de Liénard, son comparse du milieu de terrain (1-0, 21e). Le passeur décisif aurait pu devenir l’homme du match après son but à la 36e minute, refusé pour hors-jeu après le recours à la VAR.

Les Lorrains, en mal d’inspiration, surprennent pourtant leur adversaire dès le retour des vestiaires: Habib Diallo fusille le gardien Matz Sels après une récupération du ballon au milieu du terrain de Renaud Cohade (1-1, 47e).

Les Strasbourgeois continuent de presser, mais accusent une baisse de rythme après une grosse débauche d’énergie en première mi-temps et leur long déplacement en Bulgarie, jeudi. Plusieurs occasions manquées s’enchaînent: un tir cadré de Liénard (52e) ou encore une tête de Thomasson qui arrive tout droit dans les gants du gardien messin. A la 84e minute, la tête de Ludovic Ajorque ne connaît pas plus de réussite.

Pour son retour dans l'élite après un an d'absence, Metz, qui a marqué sur son seul tir cadré, passe tout près du hold-up en fin de match par Ibrahima Niane, qui trouve le poteau (87e) puis croise trop sa frappe (90e+3).

À suivre aussi

Football La Ligue 1 en direct : les résultats de la deuxième journée
Football 2e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Football 4e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles