L'athlète hyperandrogène Caster Semanya devient footballeuse professionnelle

La Sud-Africaine a déjà commencé les entraînements. [GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

Privée de Mondiaux d'athlétisme, la double championne olympique du 800 mètres, Caster Semanya, vient d'intégrer une équipe de football féminin sud-africaine.

A 28 ans, la jeune femme commence une nouvelle carrière loin des pistes de course après avoir été mise à l'écart par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). Hyperandrogène de naissance, elle a perdu son recours contre l'instance dirigeante de l'athlétisme qui lui interdit de défendre son titre de championne du monde si elle ne prend pas de médicaments pour réduire son taux de testostérone.

Cette décision a été prise suite à un changement de reglement qui oblige les athlètes femmes, au taux de testotérone «trop élevé», à suivre un traitement de réduction de ce taux pour pouvoir se présenter à certaines courses de vitesse. Une règle qui ne concerne pas les athlètes hommes, pourtant eux aussi sujets à des différences de taux de testostérone.

Intégrée aux JVW de Gauteng, la Sud-Africaine a déjà commencé les entraînements mais ne pourra pas jouer de match avant 2020 car elle a signé en dehors de la période de transferts. «Je me réjouis de ce nouveau voyage, j'apprécie l'amour et le soutien que je reçois déjà de l'équipe», a déclaré l'athlète sur le site web du club. 

Caster Semenya n'est pas la première athlète à se convertir au football. En 2017, après sa retraite, Usain Bolt avait déjà suivi cette voie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles