Décès d'Anthoine Hubert : les obsèques du jeune pilote ont eu lieu à Chartres

Le champion de France en F4 et de GP3 Series a été inhumé en présence de plusieurs personnalités du sport automobile. [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

Un dernier adieu. Les funérailles d’Anthoine Hubert, décédé le 3 août sur le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) lors d’une course de Formule 2, se sont tenues mardi à la cathédrale de Chartres.

Natif de Lyon, qui a grandi en Eure et Loir du côté de Jouy, un village près de Chartres, le champion de France en F4 et de GP3 Series a été inhumé en présence de sa famille, ses amis, d’anonymes et de plusieurs personnalités du sport automobile comme Alain Prost, Olivier Panis, Jean Alési, Pierre Gasly, Charles Leclerc ou encore Loïc Duval, originaire du département.

Agé de 22 ans, Anthoine Hubert est décédé des suites de ses blessures après l’impact de sa monoplace avec celle de Juan Manuel Correa, opéré de fractures aux jambes et d'une blessure moins grave à la colonne vertébrale, souffre d'insuffisance respiratoire aigüe et se trouve dans un état critique mais stable. Le décès du Français intervient quatre ans après celui de Jules Bianchi en Formule 1.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles