Coupe du monde de basket : les Bleus doivent «craindre et respecter» l'Argentine, estime George Eddy

Evan Fournier et les Français vont devoir rester vigilants après leur victoire sur les Etats-Unis. [AFP]

Les Bleus doivent poursuivre sur leur lancée. Auteurs d'une performance historique face aux Américains (79-89), les Français doivent maintenant battre les Argentins, vendredi, en demi-finale de la Coupe du monde en Chine.

Ils devront rester dans la lignée de leur prestation face aux Etats-Unis prévient George Eddy. 

Dans quel état d’esprit sont les Bleus après leur exploit ?

L’état d’esprit est de ne pas s’attarder sur cette victoire historique mais plutôt de se concentrer sur la demi-finale. Ils souhaitent éviter l’erreur qu’ils ont fait lors de la Coupe du monde 2014, après avoir battu l’Espagne. On avait fait un match moyen et on avait perdu contre la Serbie en demi-finale. Là, ils sont tout de suite tournés vers le tour suivant face à l’Argentine. Ils ont aussi créé la surprise en battant les Serbes, les autres favoris après Team USA. Donc ça ne va pas être facile même si on se dit qu’a priori ça devrait être jouable.

Que pensez-vous de cette équipe argentine ?

J’adore cette équipe ! Durant les quarts de finale, on a vu les Serbes totalement peureux et des Argentins libérés, qui ont tiré le maximum de leur potentiel, assez limité, notamment à l’intérieur. Ils ont joué vite et mis des tirs à trois points. Les Serbes ont perdu confiance et ont douté. L'Argentine a fait un match historique aussi. La demi-finale va opposer les deux grosses surprises du tournoi. Deux équipes qui ont réussi des exploits historiques et qui peuvent être euphoriques une nouvelle fois. Donc il ne faut pas sous-estimer l’Argentine.

De quels joueurs les Français doivent-ILS se méfier ?

D’abord de Luis Scola, qui a 39 ans, est toujours exceptionnel. Mais la star de l’équipe c’est Facundo Campazzo, le meneur du Real Madrid. C’est un petit bolide fantastique, spectaculaire, qui met des tirs à trois points. Il a un jeu avec de grosses prises de risques mais il a été le meilleur joueur contre la Serbie et le coach serbe a concédé que c’était lui qui faisait gagner le match aux Argentins. L'Argentine possède de très bons joueurs. Ils ne sont pas du niveau de Manu Ginobili mais ce sont des shooteurs adroits à trois points et l’ensemble tient la route. Cependant, ils sont faibles à l’intérieur. Donc normalement Rudy Gobert devrait encore pouvoir dominer comme il l’a fait contre Team USA. Scola est le meilleur intérieur et il a 39 ans. Si les Français sont sérieux, ils devraient l’emporter.

Quelles sont les clés de la rencontre ?

C’est une équipe qu’il faut craindre et respecter. Ce que les Français vont faire. C’est une équipe très bonne équipe et s’ils sont adroits à trois points, on sait qu’il peut y avoir une nouvelle surprise. Donc les Français doivent être sérieux, comme contre Team USA et défendre très dur dès le début. Ils doivent augmenter l’agressivité défensive et jouer sur Gobert à l’intérieur. Nous devons jouer avec nos atouts. Avec Evan Fournier et Nando De Colo, deux attaquants de classe mondiale qui doivent être encore au rendez-vous avec leurs 20 points chacun. Si tout le monde défend, on se qualifiera pour la finale. Les Bleus doivent afficher le même état d’esprit et la même solidarité que face à Team USA.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles