La Coupe du monde de rugby menacée par les typhons ?

La saison des typhons bat actuellement son plein au Japon et dure généralement jusqu’au mois d’octobre. La saison des typhons bat actuellement son plein au Japon et dure généralement jusqu’au mois d’octobre[Icon Sport]

Les typhons pourraient venir jouer les trouble-fêtes pendant la Coupe du monde de rugby au Japon. A l’image de Faxai qui a balayé la région de Tokyo en début de semaine avec des pluies torrentielles et des rafales à plus de 200 km/h.

Le passage de cette quinzième tempête tropicale depuis le début de l’année a causé la mort de deux personnes, des dizaines de blessés et provoqué des coupures de courants ainsi que de graves perturbations dans les transports. Et si l’équipe de France a pu atterrir comme prévu au Pays du soleil levant, l’Australie a vu son arrivée retardée. Et ces conditions extrêmes pourraient se répéter pendant la compétition. La saison des typhons bat actuellement son plein au Japon et dure généralement jusqu’au mois d’octobre. Pour le coach de l’Angleterre Eddie Jones, ancien coach du Japon, il ne fait «aucun doute» que des typhons perturberont la Coupe du monde. Le problème principal pourrait résider dans le transport de l’ensemble des équipes et de leurs supporters dans les 12 villes hôtes du tournoi, éparpillées à travers l’archipel nippon.

Face aux divers problèmes qui pourraient survenir, l’organisation du tournoi a tenté de planifier les mesures d’urgence en cas de catastrophe naturelle. «Nous pensons que ces choses peuvent être anticipées. Il faut juste s’assurer qu’on a prévu tous les scenarii», avait estimé le directeur du tournoi Alan Gilpin dans un entretien à l’AFP début 2019.

Sur le plan sportif, le passage d’un typhon pourrait avoir une sérieuse incidence sur le déroulé du Mondial. D’après le règlement du Mondial 2019, «si un match de poule ne peut commencer le jour prévu, ledit match ne sera pas reporté au lendemain et sera considéré comme annulé». «Dans ce cas, le résultat du match sera déclaré nul et les équipes se verront octroyer chacune deux points et aucun score ne sera enregistré», est-il encore précisé. Le score final sera donc considéré comme un match nul (0-0).

A partir des quarts de finale toutefois, le règlement change : «Si un match par élimination directe ne peut commencer le jour de match prévu, ledit match sera considéré reporté et reprogrammé pour être disputé dans les deux jours» ou une «plus longue période déterminée» par World Rugby.

Mais les typhons ne sont pas les seules sources d’inquiétude. La menace de tremblements de terre, l’activité sismique au Japon étant l’une des plus élevées au monde, plane également au-dessus de la 9e Coupe du monde de l’histoire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles