France-Argentine, demi-finale de la Coupe du monde de basket : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Les Bleus vont disputer leur deuxième demi-finale de Coupe du monde consécutive. Les Bleus vont disputer leur deuxième demi-finale de Coupe du monde consécutive.[Herve Bellanger/Icon Sport]

Deux après son retentissant exploit contre les Etats-Unis (89-79), l’équipe de France affronte, ce vendredi 13 septembre, l’Argentine en demi-finale de la Coupe du monde de basket. Une rencontre à suivre en direct et en intégralité à partir de 14h sur Canal+ Sport et M6.

Les Bleus ont gravi une montagne, mais ils ne sont pas encore arrivés au sommet. Et pour monter sur le toit du monde, Vincent Collet et ses hommes vont devoir surmonter l’obstacle argentin. Une équipe beaucoup moins huppée et dangereuse que Team USA et ses joueurs NBA, mais qui a également créé la surprise en quarts de finale en écartant la Serbie. Méfiance donc, même s'ils s'étaient imposés en match de préparation mi-août (77-58), pour ne vivre la même désillusion qu’il y a quatre ans lorsque les Français avaient sorti l’ennemi espagnol chez lui avant d’échouer aux portes de la finale contre les Serbes et de se contenter de la médaille de bronze.

S’il s’agit du meilleur résultat dans l’histoire de l’équipe de France, certains en gardent un arrière-gout amer. A commencer par Evan Fournier, flamboyant depuis le début de la compétition. «On a fait une énorme erreur en 2014 après le match contre l’Espagne. On ne veut pas refaire la même, a prévenu le joueur d’Orlando. Il faut qu’on soit des chiens sur le terrain, c’est comme ça qu’on sera champions du monde.»

Car, bien qu’ils aient déjà en poche leur billet pour les JO 2020, Nicolas Batum et ses coéquipiers ont débarqué en Chine avec la ferme volonté de conquérir le monde. «Depuis le début de la compétition, on dit qu’on est venus pour gagner», a rappelé Fournier. L’euphorie de la victoire historique contre les Américains a rapidement laissé place à la remobilisation. «Ce succès a suscité beaucoup d’émotions, mais on veut aller au bout, a lancé Franck Ntilikina. Mais il faut vite se reconcentrer sur la suite de la compétition.» «Notre objectif ce n’est pas de battre les Etats-Unis, mais de gagner la Coupe du monde», a ajouté, de son côté, Rudy Gobert. Et si le pivot tricolore et ses partenaires maintiennent leur niveau, ils ne seront pas très loin du trône.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles