Ligue des champions : Faux départ pour Lyon, accroché par le Zénith (1-1)

Memphis Depay a égalisé sur penalty pour Lyon. Memphis Depay a égalisé sur penalty pour Lyon.[Icon Sport]

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Lyon en Ligue des champions. Pour son entrée dans la compétition, le club rhodanien a été tenu en échec au Groupama Stadium, ce mardi, par le Zénith Saint-Pétersbourgh (1-1) au terme d'une piètre prestation.

L’arrivée sur le banc de Sylvinho n’a, pour le moment, pas changé grand-chose côté lyonnais. Les Gones sont toujours incapables de s'imposer sur leur pelouse en C1 avec un septième match sans victoire (une défaite, six nuls). Sur le plan du jeu, le changement se fait également toujours attendre. Les joueurs de l'entraîneur brésilien ont livré une pâle copie comme entrevue à plusieurs reprises la saison dernière. Sans cohésion ni inspiration, ils n'ont pas su imposer leur jeu et emballer la rencontre face à une équipe russe loin d’être impressionnante. Même après l’ouverture du score de Sadar Azmoun après un une-deux avec Artem Dzyuba au milieu d’une défense apathique (41e).

Et l’égalisation sur penalty de Memphis Depay (50e), après une faute de Magomed Ozdoev sur le Néerlandais, n’a pas non plus réveillé des Lyonnais malgré quelques situations en fin de match. Mais trop peu pour une équipe qui continue d’inquiéter avec ce quatrième match toutes compétitions confondues sans le moindre succès (trois nuls, une défaite) et qui peine à répondre aux attentes.

Avec ce résultat et cette performance, l’OL se retrouve sous pression avec une marge de manœuvre réduite dans la course à la qualifications pour les 8es de finale avant deux déplacements périlleux à Leipzig puis à Benfica. Le club rhodanien va donc devoir rapidement se remettre dans le sens de la marche pour ne pas s'enfoncer dans le doute. Et cela commence dès dimanche avec la réception du PSG en championnat. Un match déjà capital pour Sylvinho et les ambitions lyonnaises.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles