France-Argentine, Coupe du monde de rugby : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Romain Ntamack formera la charnière avec son partenaire en club Antoine Dupont. Romain Ntamack formera la charnière avec son partenaire en club Antoine Dupont.[Dave Winter/Icon Sport]

Pour son entrée dans la 9e Coupe du monde de l’histoire, le XV de France sera opposé, ce samedi 21 septembre, à l’Argentine. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité à partir de 9h15 sur TF1.

Ce premier match est déjà presque à quitte ou double pour des Bleus. En cas de revers face aux Pumas, ils seraient condamnés à un sans-faute pour espérer terminer à l’une des deux premières places d’une poule composée également des Tonga, des Etats-Unis et surtout de l’Angleterre et se qualifier pour les quarts de finale. «Même si ce match n’a pas de caractère capital, il important pour la suite de la compétition. Tout le monde le sait. On connaît la poule», a confié Yoann Huget.

Même si deux revers ne seraient pas forcément rédhibitoire, à condition de pouvoir compter sur un concours de circonstances favorable. «Il faut regarder le passé, avec deux défaites, la France est allée jusqu’en finale (en 2011). C’est ce qui est beau dans cette compétition», a rappelé Huget.

Au pays du Soleil levant, les hommes de Jacques Brunel sont loin de partir favori. Depuis cette finale perdue, ils ont accumulé les piètres prestations, que ce soit dans les différents tournois du 6 Nations et au Mondial 2015, ainsi que les contre-performances jusqu’à dégringoler dans la hiérarchie mondiale et concentrer les critiques. «Vu nos résultats, on a ce qu’on mérite, a indiqué Huget. Mais le groupe est prêt. C’est une nouvelle compétition qui démarre. On veut montrer qu’on a de la qualité. On a aucune pression, personne ne nous voit favoris.»

Une pression qui pourrait finalement être sur les épaules des Argentins. Les Pumas restent sur neuf défaites consécutives. Un bilan peu flatteur, mais quelque peu trompeur. «Ils ont des défaites mais face aux nations de l'hémisphère sud, a souligné Huget. Il faut donc relativiser leurs résultats négatifs. C’est une très belle équipe qui se connaît depuis longtemps. Je ne pense pas qu’ils soient dans le flou.» Pour la France, cette rencontre servira en tout cas à y voir plus clair.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles