Le PSG a refusé une semaine de vacances supplémentaire à Kylian Mbappé

Kylian Mbappé a bénéficié de 26 jours de repos cet été. Kylian Mbappé a bénéficié de 26 jours de repos cet été.[ANP / Icon Sport]

Fini les privilèges au PSG ? Alors que Kylian Mbappé, qui se remet tout doucement d’une blessure à la cuisse gauche contractée fin août, avait demandé une semaine de vacances supplémentaire cet été, l’attaquant français a essuyé un refus de la part du club de la capitale, selon L’Equipe.

A l’intersaison, l’ancien monégasque a bénéficié de 26 jours de repos, soit un peu plus que les trois semaines imposées par la charte du football au club. Mais Mbappé a eu un programme chargé avec des tournées promotionnelles au Japon et aux Etats-Unis pour deux de ses sponsors, qui sont également ceux du PSG. Une raison qui a pu pousser le prodige de Bondy à solliciter une petite rallonge.

Mais les dirigeants parisiens, désireux de mettre un terme aux passe-droits en plein feuilleton Neymar, n’ont pas accepté sa requête. Sans pour autant que Mbappé ne montre des signes de mécontentement. Bien au contraire. De retour à l’entraînement le 8 juillet, avec une grande partie de ses partenaires, il était apparu souriant et motivé comme à son habitude.

Mais il avait ensuite été stoppé après moins d’un mois de compétition, foudroyé par sa blessure à la cuisse qui tarde à cicatriser. Eloigné des terrains, il a pu ensuit entrer en jeu à Bordeaux en Ligue 1 et sur la pelouse de Galatasaray en Ligue des champions. Mais, gêné par sa cicatrice, il a déclaré forfait pour la réception d’Angers. Et le PSG aurait aimé qu’il se repose pendant la trêve internationale… Sauf que Didier Deschamps et l’équipe de France ne l’entendent pas de cette oreille, car les Bleus ont deux matchs décisifs dans la course à la qualification pour l’Euro 2020 en Islande (vendredi) et contre la Turquie (lundi).

Si les derniers examens effectués se sont révélés rassurants, Kylian Mbappé va bénéficier d’un programme aménagé à Clairefontaine pour éviter les risques de rechute. Qui pourrait le contraindre à un repos… forcé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles