En quête d'une 3e médaille d'or, Teddy Riner n'est toujours pas qualifié pour les JO 2020

Le Parisien s'est montré impressionnant à Brasilia. [Estadao Conteudo / Icon Sport]

Il est toujours le patron des tatamis. En s’imposant mardi à Brasilia, Teddy Riner a prouvé qu’il était invincible malgré sa pause d’un an et demi. Reste désormais au judoka français de décrocher son billet pour les Jeux de 2020.

Car il a en effet beau être le double champion olympique en titre, le Parisien n’a pas encore son précieux sésame en poche pour se rendre à Tokyo l’an prochain. Mais aucune inquiétude pour celui qui est invaincu en 152 combats (sa dernière défaite remonte au 13 septembre 2010).

Abou Dhabi et Perth au programme

Pour décrocher son billet pour le Japon, Teddy Riner doit faire partie des 18 meilleurs judokas de la planète. Avant sa victoire au Brésil, il occupait le 36 rang. Il devrait très logiquement faire un bon au classement mondial et se retrouver aux portes du Top 15. Sachant qu’il retournera au combat lors des tournois d’Abou Dhabi (24-26 octobre) et Perth (3-4 novembre), le décuple champion du monde devrait rapidement retrouver les sommets.

Si la qualification n’est pas encore actée, le pensionnaire de la section judo du PSG s’est de nouveau montré impressionnant en s’imposant notamment après seulement 18 secondes de combat en finale face au Brésilien David Moura. «Je ne suis pas forcément à mon meilleur niveau, mais parfois il faut aller au bout de soi-même et se dépasser pour aller chercher la victoire», a-t-il expliqué.

Pour rappel, le Français avait entamé une pause après son dixième titre mondial conquis en 2017. Il avait fait son retour sur les tatamis en juillet dernier en s’imposant lors du Grand Prix du Québec et avait ensuite fait l’impasse sur les Mondiaux fin août.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles