Record du marathon : Eliud Kipchoge va de nouveau tenter la barre des 2 heures

Le Kényan sera samedi au départ d'un show organisé dans le centre de Vienne. [PA Images / Icon Sport]

Eliud Kipchoge a une nouvelle chance de battre son propre record du monde du marathon, samedi à Vienne. Et de descendre sous la mythique barre des deux heures lors d’une course non officielle conçue dans tous les détails pour permettre l’exploit.

Le Kenyan s’était déjà essayé à cet exercice particulier. A l’époque, sur le circuit de Monza, il n’y était pas parvenu. Résultat, il avait battu le record du monde lors du marathon de Berlin l’an dernier (2:01:39) lors d’une course officielle donc. «J’ai suivi le même entraînement, mon équipe est la même, mais j’ai amélioré encore mon mental, a-t-il expliqué. Je me sens mieux préparé et je suis confiant. Je vais y arriver.»

Le longiligne Kényan de 34 ans (1,67 m, 52 kg) sera samedi au départ d'un show organisé dans l'ancienne réserve de chasse impériale du Prater, dans le centre de Vienne. Le sponsor de l’événement est le géant britannique de la pétrochimie Ineos dont le patron milliardaire, Jim Ratcliffe, a fait du sport son nouveau champ d'investissement.

PAS HOMOLOGUÉ PAR LA FÉDÉRATION

Pour mettre son champion dans les meilleures conditions, l’organisateur n’a rien laissé au hasard : trois mois et demi de préparation du tracé, un parcours asphalté pour ne présenter aucune imperfection, une piste testée à maintes reprises notamment grâce à des logiciels de simulation. Une armada de meneurs d'allure se relaieront pour accompagner Kipchoge sur le circuit bordé d'arbres qui protégeront le Kényan du vent. Le parcours empruntera notamment plusieurs fois une ligne droite totalement plate de 4,3 km.

A noter qu’en raison de ces conditions particulières, la performance ne sera pas homologuée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles