L'UEFA déterminée à éradiquer le racisme dans les stades

Mardi, une frange du public bulgare s’en est pris verbalement aux joueurs noirs des «Three Lions». [PA Images / Icon Sport]

Au lendemain des cris de singes et des saluts nazis proférés lors de Bulgarie-Angleterre, l’UEFA a assuré mardi vouloir éradiquer le racisme dans le football.

Dans un communiqué, Aleksander Ceferin a indiqué que l’instance européenne était «déterminée à tout faire pour éliminer cette maladie.» L’UEFA, qui a ouvert une procédure contre la Bulgarie, «est la seule instance dans le football à bannir des joueurs pour dix matchs pour comportement raciste, la sanction la plus sévère existant dans le football», a souligné le Slovène.

Mardi soir, lors de la victoire des Anglais à Sofia (0-6), une frange du public présent s’en est pris verbalement aux joueurs noirs des «Three Lions» : le défenseur Tyrone Mings et les attaquants Marcus Rashford et Raheem Sterling. A deux reprises, le match a dû être interrompu. Des supporters bulgares ont également fait des saluts nazis.

la montée du nationalisme pointé du doigt

Choqué, Londres a demandé des «punitions fermes» et de «se débarrasser une fois pour toutes» du racisme dans les stades. Pour le président de l’UEFA, «la famille du football doit travailler avec les gouvernements et les ONG pour déclarer la guerre contre les racistes» même si «les fédérations de football ne peuvent pas régler le problème seules. Les gouvernements doivent aussi faire plus», a-t-il ajouté. D'ailleurs sous la pression de son gouvernement, le président de la fédération bulgare de football, Borislav Mihaylov, qui n'avait pas réagi à la défaite, ni dénoncé les chants racistes ou les gestes nazis qui avaient émaillé la rencontre, a présenté mardi sa démission.

Ceferin a également rappelé que «la montée du nationalisme dans tout le continent a exacerbé des comportements inacceptables, et certains individus estiment de toute évidence qu’un stade de football est un terrain propice pour faire entendre leurs opinions déplorables.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles