Coupe du monde 2019 : battu par l'Afrique du Sud (3-26), la belle aventure du Japon s'arrête en quarts

Les Brave Blossoms sortent la tête haute. [KAZUHIRO NOGI / AFP]

Le rêve a pris fin. Pays hôte, le Japon a été éliminé dimanche par l'Afrique (3-26) en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby.

Les Nippons n'ont pas été en mesure de reproduire le même exploit qu'il y a quatre ans lorsqu'ils avaient battu les Springboks. Cette fois-ci, les Sud-Africains ont pris le dessus et ont imposé leur loi.

Arès un début de rencontre tonitruant avec un essai de Mapimpi, les Japonais ont pourtant réussi à tenir, rentrant au vestiaire avec deux petits points d’écart (5-3). Mais la puissance des Boks a finalement pris le dessus en seconde période.

Il faudra compter sur eux

Complètement étouffés, sûrement éprouvés après leur très belle phase de poules (premier devant l’Irlande et l’Ecosse), les Brave Blossoms ont craqué et n’ont rien pu faire face aux coéquipiers de De Klerk, qui retrouveront le pays de Galles vainqueur du XV de France (20-19) un peu plus tôt.

Malgré cette élimination, les Japonais peuvent être fiers de leur parcours lors duquel ils ont confirmé qu’ils étaient devenus une vraie nation du rugby et qu’ils n’étaient plus la surprise de 2015 lors du fameux «Miracle de Brighton». A domicile, soutenu par tout un peuple, le XV du Japon s’est notamment offert deux succès de prestige contre l’Irlande et l’Ecosse. Il faudra désormais compter sur eux dans le futur.

«A la mi-temps, les garçons étaient un peu déçus et il y avait quelques blessés... Mais, au final, je suis fier de mon équipe, de leur courage, de leur ténacité, de leur incroyable détermination, Jamie Joseph, sélectionneur du Japon. Les deux derniers plaquages montrent à quel point on est un groupe soudé. Je veux également remercier les fans. On n'en serait pas là si on n'était pas soutenues par tout le pays. Ils ont été absolument merveilleux. Je suis fier de ce que l'on a réalisé sur cette Coupe du monde. On va en profiter un peu plus tard mais, pour le moment, je suis surtout déçu pour les joueurs parce qu'ils ont tellement donné...»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles