XV de France : Sébastien Vahaamahina est «inexcusable» pour Bernard Laporte

Le président de la Fédération française de rugby est encore choqué. [Icon Sport]

Il ne lui pardonne pas. Bernard Laporte a confié au quotidien Sud-Ouest que le geste de Sébastien Vahaamahina contre le pays de Galles avait privé les Bleus de la demi-finale.

Le président de la Fédération française de rugby en veut encore au deuxième ligne de Clermont qui avait donné un coup de coude à un Gallois lors de la défaite du XV de France en quarts de finale (20-19) laissant ses coéquipiers une majeure partie de la rencontre alors qu’ils étaient devant au score.

Un Mondial réussi

«Je lui ai dit : tu prives l’équipe de France d’une demi-finale. C’est inexcusable, a-t-il indiqué au quotidien. C’est la réalité.» Pour Bernard Laporte, sans cette expulsion de Sébastien Vahaamahina, qui a pris sa retraite internationale au lendemain de cet épisode, les hommes de Jacques Brunel se seraient qualifiés pour le dernier carré de la Coupe du monde. Toutefois, l’ancien sélectionneur a assuré vouloir «protéger l’homme» qui est la «première victime» de son geste. 

A noter que l’ancien manager du Stade Français a tiré un bilan positif du Mondial des Bleus. «A partir du moment où on sortait de cette poule (composée de l’Argentine et de l’Angleterre), elle est réussie, a-t-il confié. C’est ne pas en sortir qui aurait été un échec. Maintenant, une Coupe du monde aboutie, ça aurait été d’aller en demi-finale. On n’y est pas.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles