Equipe de France : Aux Bleus de finir le travail contre la Moldavie pour aller à l'Euro

Antoine Griezmann n’a plus marqué en équipe de France depuis le mois de juin. Antoine Griezmann n’a plus marqué en équipe de France depuis le mois de juin.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Cette fois c’est la bonne ? L’équipe de France a une deuxième occasion de composter son billet pour l’Euro 2020 lors de la venue de la Moldavie, ce jeudi, au Stade de France, pour son dernier match de l’année à domicile.

Si la Turquie avait retardé l’échéance le mois dernier en égalisant dans les ultimes minutes (1-1), la réception de la modeste 175e nation mondiale, largement dominée à l’aller (1-4), s’apparente à une simple formalité pour les champions du monde, qui pourraient même être qualifiés avant le coup d’envoi en cas de succès ou de match nul des Turcs face à l’Islande (rencontre à 18h). Mais les Bleus préfèrent ne compter que sur eux-mêmes. «Peu importe si on est qualifié avant ou pas, on a à cœur de faire une belle performance devant notre public et d’acter notre qualification au plus vite», a confié Raphaël Varane.

«Il y a une possibilité pour qu’on soit qualifié, mais cela ne changera pas pour autant ce que l’on doit faire après : battre cette équipe de Moldavie. A nous de tout faire pour atteindre notre objectif», a insisté, de son côté, Didier Deschamps, désireux de garder ses joueurs sous pression pour éviter de se retrouver dans une position inconfortable avant de se déplacer, dimanche, en Albanie pour le dernier match de ces éliminatoires.

D’autant que le sélectionneur sera privé d’Hugo Lloris, Paul Pogba, Blaise Matuidi et Lucas Hernandez, mais aussi de Tanguy Ndombele finalement forfait pour ce rendez-vous. Mais il pourra compter sur les retours très attendus de N’Golo Kanté et surtout Kylian Mbappé pour terminer le travail. Reste à savoir si l’attaquant parisien sera en pleine possession de ses moyens. «C’est fort probable qu’il commence la rencontre», a toutefois indiqué le sélectionneur.

L’autre interrogation concerne Antoine Griezmann. Le natif de Mâcon n’a aucun problème physique, mais il connait une adaptation compliquée à Barcelone, qui ressurgit ses performances en équipe de France où il n’a plus marqué depuis le match amical contre la Bolivie en juin (2-0). «Il sait la confiance que j’ai en lui», a lancé le patron des Bleus. Avec une victoire, une qualification et un but de «Grizou», la fête n’en serait que plus belle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles