Luis Enrique revient à son poste de sélectionneur de l’Espagne, son prédécesseur en larmes

Luis Enrique avait pris du recul pour passer du temps auprès de sa famille. Luis Enrique avait pris du recul pour passer du temps auprès de sa famille.[Bildbyran / Icon Sport]

Luis Enrique sera le sélectionneur de l’Espagne à l’Euro 2020. Le président de la Fédération espagnole a confirmé, ce mardi, son retour à la tête de la Roja à la place de son ancien adjoint Robert Moreno, qui lui avait succédé.

L’ancien entraîneur du FC Barcelone, qui avait quitté son poste en juin, revient aux commandes après plusieurs mois passés auprès de sa famille et sa fille Xana, décédée à l’âge de 9 ans des suites d’un cancer des os. «Aujourd’hui, nous pouvons confirmer que Luis Enrique retourne à son poste de travail», a indiqué le président de la RFEF Luis Rubiales. Avant d’ajouter : «Il nous a transmis son envie de revenir et la porte est toujours restée ouverte pour qu'il revienne.»

Mais le come-back de Luis Enrique n’a pas fait que des heureux. Avisé de son retour à l’issue du large succès contre la Roumanie (5-0), Robert Moreno a eu du mal à encaisser le coup, au point de finir en larmes dans le vestiaire ibérique au moment d’avertir ses joueurs, selon la presse espagnole. Et il avait de quoi être dépité.

Moreno a qualifié la sélection espagnole pour l’Euro avec un bilan plus qu’honorable de six victoires et deux matchs nuls. Mais pas suffisant pour se voir maintenu à son poste. Mais à en croire le président de la Fédération espagnole, il était au courant que sa mission était susceptible de s’arrêter à tout moment. «Il avait toujours été clair que si Luis Enrique voulait revenir, il reviendrait.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles