«Il est noir, il travaille pour être plus clair mais il a des difficultés» : la sortie honteuse du président de Brescia sur Mario Balotelli

Mario Balotelli vit des jours compliqués du côté de Brescia depuis son arrivée. [LaPresse / Icon Sport]

Des propos honteux. Interrogé sur Mario Balotelli, avec lequel il entretient des rapports conflictuels, le président du club italien de Brescia a eu des paroles très étranges ce lundi.

Arrivé cet été du côté de Brescia après six mois du côté de l’Olympique de Marseille, l’attaquant italien vit des jours peu paisibles. Sur le terrain, ce n’est pas la fête pour «Super Mario» qui bataille pour faire décoller son équipe de la place de lanterne rouge de Série A.

L’ancien Niçois a d’ailleurs été écarté du groupe lors de la défaite de son équipe sur la pelouse de l’AS Roma dimanche (3-0). Interrogé sur ce qu’il se passe avec Mario Balotelli lundi, Massimo Cellino a lancé : «Il est noir, il travaille pour être plus clair mais il a des difficultés.»

Une «blague à titre de paradoxe»

Des propos qui ont évidemment tout de suite étaient relayés sur les réseaux sociaux. Un nouveau scandale du côté de l’Italie où depuis le début de la saison, les incidents racistes sont de plus en plus nombreux.

Devant l'ampleur des messages, le club italien a tenu à réagir rapidement via un communiqué de presse, en indiquant qu'il s'agissait d'une «blague à titre de paradoxe, clairement mal comprise.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles