Sacrée à Auckland, Serena Williams reverse ses gains aux victimes des incendies en Australie

Serena Williams a remporté son premier titre depuis près de trois ans. Serena Williams a remporté son premier titre depuis près de trois ans.[Marek Janikowski/Icon Sport]

Une championne au grand cœur. Sacrée en finale du tournoi d’Auckland (Nouvelle-Zélande), son premier titre depuis près de trois ans, Serena Williams a décidé de reverser la totalité de ses gains aux victimes des incendies dans l’est de l’Australie.

La joueuse de tennis américaine (38 ans), qui a décroché le 73e titre de sa carrière, remettra ainsi un chèque d’environ 38 600 euros pour venir en aide aux personnes subissant ces feux de forêt qui ont déjà ravagé plus de 8 millions d’hectares, fait au moins 26 personnes, détruit plus de 2 000 habitations et tué un milliard d’animaux. «Je joue en Australie depuis plus de 20 ans et c’est vraiment dur pour moi de regarder les infos et de voir ce qui s’y passe, tous ces incendies… ces animaux (morts) et tous ces gens qui ont perdu leur logement», a expliqué l’ancienne n°1 mondiale, aujourd’hui 10e au classement WTA.

Et Serena Williams sera présente en Australie la semaine prochaine pour le premier Grand Chelem de la saison, où elle tentera une nouvelle fois d’égaler le record de titres en Majeur. Détentrice de 23 trophées du Grand Chelem, dont le dernier remonte à 2017 à… Melbourne, elle n’est qu’à une longueur de l’Australienne Margaret Court.

En terre australienne, la cadette des sœurs Williams devra remporter sept matchs et écarter très certainement des adversaires bien plus coriaces que celles rencontrées cette semaine. A Auckland, la joueuse la mieux classée qu’elle a affronté était sa jeune compatriote de 18 ans, Amanda Anisimova (25e mondiale), en demi-finale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles