Orange : "On peut espérer une réparation dans la nuit", selon Fleur Pellerin

La ministre déléguée à l'économie numérique Fleur Pellerin le 3 juillet 2012 à l'Assemblée nationale à Paris[AFP]

La ministre déléguée à l'économie numérique Fleur Pellerin a indiqué vendredi soir que "l'on peut espérer une réparation dans la nuit" après la "panne importante" qui affectait depuis 16 heures de très nombreux usagers du réseau de téléphonie mobile Orange.

"Ce soir, il y a des signes plutôt positifs qui sont en train d'arriver", a ajouté la ministre devant la presse à l'issue d'une visite d'une demi-heure à la cellule de crise d'Orange située dans le XIVème arrondissement de Paris.

Fleur Pellerin a indiqué que plus de 200 techniciens de l'opérateur téléphonique étaient mobilisés pour "résoudre le problème" et qui le seront ensuite pour "analyser les causes" de la panne.

Interrogée sur l'origine de la panne, la ministre a indiqué que "pour l'instant c'est un incident", précisant "que la phase d'analyse interviendra dans un second temps".

"Il est impossible de savoir combien de personnes ont été pénalisées par cet incident", a poursuivi Fleur Pellerin.

Orange a fait état vendredi à l'AFP d'un "incident important" sur son réseau de téléphonie mobile, qui a des répercussions dans toute la France et qui cause de "grandes difficultés" pour téléphoner ou échanger des données pour ses clients.

"Le réseau mobile d'Orange connaît depuis 16H00 des problèmes liés à un incident important", a indiqué un porte-parole de l'opérateur historique du téléphone qui compte un peu plus de 26 millions d'abonnés à ses services mobiles en France.

Le responsable n'était pas en mesure de chiffrer le nombre de personnes touchées, mais il a admis que l'incident touchait "énormément de gens".

"Sur tout le territoire, les abonnés Orange connaissent de grandes difficultés pour passer des appels, envoyer des SMS et utiliser l'internet mobile", a-t-il ajouté

Par ailleurs, du fait des services rendus par l'opérateur historique à d'autres opérateurs, "certains clients Free Mobile" ainsi que ceux "d'autres MVNO (opérateurs sans réseaux propres) peuvent également être touchés".

À suivre aussi

L'autorité française de régulation des télécoms (Arcep) a donné jeudi le coup d'envoi officiel de la procédure d'enchères attendue par les opérateurs pour les fréquences qui seront utilisées pour la 5G.
Technologies 5G : coup d'envoi du processus d'attribution des fréquences en France
Télécoms Etats-Unis : 170.000 SMS envoyés le jour de la Saint-Valentin ont été reçus... avec neuf mois de retard
Le gouvernement veut mettre fin au démarchage téléphonique abusif
consommation Le gouvernement veut mettre fin au démarchage téléphonique abusif

Ailleurs sur le web

Derniers articles