La Maison Blanche cible d'une cyber-attaque sans conséquences

Une vue de la Maison Blanche, à Washington [Karen Bleier / AFP/Archives] Une vue de la Maison Blanche, à Washington [Karen Bleier / AFP/Archives]

La Maison Blanche a récemment été la cible d'une cyber-attaque qui s'est révélée sans conséquences, a déclaré lundi un responsable de la présidence américaine.

Un des réseaux de la Maison Blanche avait été la cible d'une attaque par "hameçonnage" ("phishing"), a précisé ce responsable. Dans ce type d'attaques, un email incite le destinataire à ouvrir un dossier permettant ensuite au cyber-criminel d'agir : le pirate peut par exemple installer un logiciel ou prendre possession de l'ordinateur du destinataire.

"Ces types d'attaques ne sont pas rares et nous avons des systèmes pour les contrer", a noté ce responsable de la présidence américaine: "Dans ce cas, l'attaque a été identifiée, le système a été isolé et il n'y a aucune indication selon laquelle des données auraient été volées. En outre il n'y a eu aucun impact sur des données classées".

La Maison Blanche a communiqué sur le sujet après qu'un site internet assurant révéler des informations ignorées "par les professionnels de gauche", le Washington Free Beacon, a affirmé dimanche que des cyber-criminels liés au gouvernement chinois avaient réussi à pirater un système militaire crucial, lié aux commandes nucléaires, de la Maison Blanche.

Vous aimerez aussi

Ligue des Champions Ligue des Champions : matches en streaming, quels sont les risques ?
Facebook a annoncé le 28 septembre que quelque 50 millions de comptes avaient été piratés  [Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives]
Internet Nouvelle crise pour Facebook, avec un piratage massif
Des French days moins longs et plus efficaces ?
Soldes Des French Days moins longs et plus efficaces ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles