Les Google glass inquiètent le législateur américain

Une personne essaye les lunettes interactives de Google à Barlin, le 24 avril 2013 [Ole Spata / DPA/AFP/Archives] Une personne essaye les lunettes interactives de Google à Barlin, le 24 avril 2013 [Ole Spata / DPA/AFP/Archives]

Des législateurs américains ont demandé des précisions au géant de l'internet Google sur les possibles implications de son projet de lunettes interactives en termes de protection de la vie privée, craignant d'éventuels "usages abusifs".

Ces lunettes, pour l'instant disponible uniquement à l'état de prototype, sont équipées d'une caméra et d'un micro et sont capables de se connecter à internet par wifi ou par l'intermédiaire d'une connexion sans fil avec un téléphone portable.

Dans une lettre envoyée jeudi, un groupe de huit membres du Congrès se disent "curieux de savoir si cette nouvelle technologie pourrait violer la vie privée de l'Américain moyen".

"Est-il vrai que ce produit serait capable d'utiliser la reconnaissance faciale pour dévoiler des informations privées sur quiconque, et même des objets, que l'utilisateur regarde ?", écrivent-ils.

"Est-ce qu'un utilisateur pourrait obtenir de telles informations ? Est-ce qu'un non-utilisateur, ou un sujet humain, peut refuser cette collecte de données personnelles ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ?"

Ils demandent aussi si les lunettes peuvent stocker des données ou si une identification de l'utilisateur est prévue.

Google a déjà été confronté à des enquêtes des deux côtés de l'Atlantique pour sa gestion des données privées.

Il a encore écopé d'une amende en mars aux Etats-Unis suite à la collecte abusive d'informations par les voitures avec lesquelles il photographiait les rues pour son service de cartographie Street View.

Vous aimerez aussi

La Croix-Rouge française a lancé «21», son incubateur pour start-ups et projets d'innovation sociale.
Social La Croix-Rouge lance «21», son accélérateur d’innovation sociale
Smartphone OnePlus 7 Pro : les 5 choses à savoir
Le concept 19_19 de Citroën roulera des mécaniques lors de l'événement.
High-Tech Vivatech : les 5 innovations à ne pas rater sur le salon

Ailleurs sur le web

Derniers articles