Yahoo! rachète la start-up PlayerScale

La directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer, le 20 mai 2013 à New York [Mario Tama / Getty Images/AFP] La directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer, le 20 mai 2013 à New York [Mario Tama / Getty Images/AFP]

Le géant américain de l'internet Yahoo! a continué sa frénésie d'achats cette semaine en annonçant jeudi celui d'une start-up de logiciels pour développeurs de jeux pour smartphones, tablettes, consoles électroniques ou ordinateurs personnels.

Le rachat de PlayerScale, jeune entreprise californienne (ouest des Etats-Unis), intervient trois jours après que le groupe eut annoncé celui, pour 1,1 milliard de dollars, du très populaire site de blogs Tumblr dans le but de rajeunir son audience et de redevenir branché.

"Nous comptons continuer à investir et à faire croître la technologie de PlayerScale" a commenté Yahoo! dans un communiqué reçu par courriel. Les termes financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés.

"Notre but a toujours été d'aider les programmateurs informatiques à concevoir les meilleurs jeux possibles", a commenté le directeur général de PlayerScale, Jesper Jensen, dans un message sur un blog de l'entreprise.

"Avec le soutien financier de Yahoo!, nous pouvons sortir des produits superbes et améliorer notre plateforme" de jeux "encore plus vite qu'avant", a-t-il ajouté.

La plateforme de PlayerScale permet de gérer les paiements de joueurs, des jeux à plusieurs intervenants, des discussions instantanées en ligne ou d'autres fonctions qui sont intégrées dans des jeux.

"Nous avons passé les quatre dernières années à faire croître une start-up de trois personnes pour générer un produit qui est utilisé dans des jeux utilisés par plus de 150 millions de gens dans le monde", a poursuivi M. Jensen.

Depuis que la directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer, a pris les commandes du groupe en juillet, le groupe internet a réalisé une série d'acquisitions de jeunes pousses comme Alike, Stamped, Snip.it, entre autre.

Selon des rumeurs de marché Yahoo! a aussi envisagé de racheter le site de visionnage de vidéos en flux Hulu après avoir échoué à prendre une part majoritaire dans le site de vidéos français Dailymotion au printemps.

Mme Mayer veut relancer la croissance de Yahoo!, géant et pionnier de l'internet qui a connu des vents contraires ces dernières années, en mettant l'accent sur les appareils mobiles, la vidéo, les contenus personnalisés numériques, etc.

Vous aimerez aussi

Sécurité Nouvelle-Zélande : refuser de donner le mot de passe de son téléphone aux douaniers, c'est 5000 dollars d'amende
Conso Les 11 meilleurs smartphones de 2018
Technologies Google ouvre son labo à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles