Jean Nouvel : « Une ville doit évoluer sous peine de devenir un musée »

Jean Nouvel[CC/stofelix]

Le 30 mars 2008, l’architecte Jean Nouvel remportait le prix Prizker, le prix Nobel de l’architecture. À cette occasion, il avait confié à Direct Matin  son opinion sur le rapport entre architecture et écologie et la place des tours dans la ville.

 

Archive – article publié le 4 avril 2008

 

Que représente pour vous l’obtention du prix Pritzker ?

J. N. : C’est un encouragement à poursuivre. Je suis pour l’exploitation des situations particulières, du dialogue avec les bâtiments alentour, la végétation. Je me bats contre le parachutage d’objets. Le Pritzker, c’est la reconnaissance de ces idées. J’en suis très heureux. Ça me donne plus de crédibilité pour défendre mes projets.

 

Vous     fixez-vous des limites ?

J. N. : L’architecture, c’est l’art des contraintes. Un architecte n’est pas un sculpteur. Il n’a pas le droit de faire ce qu’il veut. Les clients nous demandent un immeuble. Ils veulent que ce soit fini à telle date. Mais moi, je veux pouvoir y ajouter de la poésie, parler de plastique, d’émotion, et transcender un lieu par la lumière si c’est possible. Ce sont des contraintes que je m’impose à moi-même.

 

Que pensez-vous de la polémique sur la construction de tours à Paris ?

J. N. : Il a toujours fallu des verticales. C’est un moyen de densification de la population intéressant le long des voies de circulation. Mais on ne peut pas faire des tours n’importe comment. En revanche, Paris doit savoir évoluer, comme Londres, sous peine de devenir une ville musée.

 

Vidéo : Interview de Jean Nouvel

 

 

Est-ce que les nouveaux besoins vous obligent à vous renouveler ? Ceux liés à l’écologie par exemple ?

J. N. : Le développement durable convainc tout le monde en théorie. Mais ça coûte 15 à 20 % plus cher et on ne peut récupérer la différence qu’au bout de quinze à vingt ans, par exemple grâce aux économies sur le chauffage. Alors tout le monde en parle et aucun client n’est prêt à le faire. Ce discours est devenu une tarte à la crème. Il est temps de passer à l’application, tout en étant réaliste.

 

Si le ministère du Logement était remplacé par un ministère du Mieux- vivre, seriez-vous candidat au poste ?

J. N. : Je n’ai jamais refusé de participer à des opérations de stratégie urbaine lorsque le but me paraissait noble. Mais les politiciens sont enfermés dans une succession de petits délais liés à leurs élections. Ils devraient mieux comprendre les enjeux urbains et mettre plus de moyens en œuvre. Moi, mon rôle reste de construire.

 

Ses réalisations

1987 : Il reçoit l’Equerre d’argent pour la conception de l’Institut du monde arabe (prix du meilleur bâtiment français).

1993 : Livraison de l’Opéra de Lyon.

1998 : Dentsu Tower à Tokyo, au Japon.

2003 : Tour Agbar, à Barcelone, en Espagne.

2006 : Le musée des Arts premiers du quai Branly est inauguré à Paris.

 

Jean Nouvel : « Oscar Niemeyer a sa place au panthéon des artistes »

Disparition à 104 ans de l’architecte Oscar Niemeyer

Jack Lang : « Le Grand Louvre, c’est une révolution permanente ! »

 

À suivre aussi

Interview «J’ai l’impression d’être né sous une bonne étoile» : le jeune retraité Tony Parker se confie sur sa carrière
Interview Mélissa Theuriau : «Il est urgent de rendre visibles les violences faites aux enfants»
Interview «Le Dakar a toujours ce pouvoir d’attraction» : David Castera, directeur du célèbre rallye-raid

Ailleurs sur le web

Derniers articles