"Shutdown" : ces sites web qui ne fonctionnent plus

Le message du site de la Nasa. Le message du site de la Nasa.[Copyright Nasa]

Le "shutdown" américain qui oblige certains fonctionnaires américains à rester chez eux touche également les sites web du gouvernement fédéral. Ainsi, le site de la Nasa, entre autres, est pour le moment fermé.

 

Le site de la Nasa (National Aeronautics and Space Administration) est une source d'information de premier ordre pour tout journaliste qui s'intéresse à l'espace. Les images proposées par le site de l'agence sont souvent impressionnantes et les informations sur l'espace évidemment vérifiées et de toute première fraîcheur. Mais lorsque les Etats-Unis ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le budget et que certains fonctionnaires sont ainsi contraints au chômage technique, le site de la Nasa est affecté, et indisponible.

Une page prévient ainsi qu'en raison du manque d'accord sur le budget, le site n'est plus accessible. "Nous regrettons la gêne occasionnée". Le site invite ensuite l'internaute à se rendre sur le site officiel du gouvernement américain qui affiche d'emblée la couleur : "Le gouvernement féréral américain a fermé à cause d'un manque de financement". Sur la page suivante, on apprend quels sont les services impactés et ceux qui ne le sont pas.

Même le site du FBI, s'il fonctionne encore, prévient que le site n'est pas mis à jour sauf "s'il s'agit d'informations portant sur la sécurité des biens et des personnes".

Le site de la Maison Blanche affiche la même mise en garde, et prévient que le personnel "pourrait ne pas être en mesure de répondre aux demandes et questions."

Pas plus de succès avec le site officiel de la Statue de la Liberté, affilié au national park Service. Une page s'ouvre expliquant que les sites touristiques sont fermés, avant de finalement renvoyer sur la home page dont la principale information concerne le "shutdown".

 

Sans le "shutdown" de 1995, il n'y aurait pas eu d'affaire Lewinsky

Vous aimerez aussi

Elections européennes : le site contre les fake news
Internet Elections européennes : comment Bruxelles lutte contre les fake news
Sécurité informatique Facebook : les données de 540 millions d’utilisateurs en accès libre
Smartphone Samsung lance le premier smartphone 5G au monde

Ailleurs sur le web

Derniers articles