Pourquoi vend-on parfois à la douzaine ?

Image d'illustration.[CC / FranekN / flickr]

Œufs, huîtres, bières, yaourts… de nombreux produits alimentaires sont vendus conditionnés par packs de douze, sans que l’on sache vraiment pourquoi.

 

Il faut remonter au Moyen Age pour le comprendre. A cette époque, les commerçants utilisaient la base du chiffre 12 pour faire leur comptabilité. Douze comme le nombre de phalanges que l’on peut compter avec le pouce sur les quatre autres doigts de la main.

Une technique pratique, si l’autre main est déjà occupée. Intéressant aussi car le chiffre 12 est facilement divisible. Si aujourd’hui la calculette a remplacé nos doigts, ce comptage à la douzaine et le conditionnement qui va avec sont restés une tradition.

 

Retrouvez les "pourquoi" 

À suivre aussi

Bon à savoir D’où vient l’expression «être patraque» ?
Bon à savoir D'où vient l'expression «de plein fouet» ?
Les secrets de Paris «Fluctuat nec mergitur» : que signifie la devise de Paris ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles