Google, Facebook...: 2 millions de mots de passe dérobés

Le logo Twitter.[AFP]

Google mais aussi Facebook, Twitter, LinkedIn ou Yahoo : pas moins de deux millions de mots de passe de comptes personnels ouverts sur ces sites ont récemment été retrouvés sur un serveur néerlandais.

 

Alors qu’ils enquêtaient sur un serveur informatique néerlandais, des chercheurs du Trustwave’s SpiderLab – une entreprise américaine spécialisée dans la cybercriminalité - ont découvert que ce dernier était en fait utilisé pour contrôler un réseau d’ordinateurs nommé "Pony botnet".

Par l’intermédiaire d’un logiciel espion, les cybercriminels ont récolté depuis le 21 octobre une base de données d’identifiants et mots de passe donnant accès à des comptes d’utilisateurs personnels créés sur plus de 90.000 sites Internet.

326.000 comptes Facebook, 60.000 comptes Google, 59.000 comptes Yahoo ! et 22.000 comptes Twitter sont notamment concernés.

Les principales victimes de ces piratages se trouvent aux Etats-Unis, en Allemagne, à Singapour et en Thaïlande.

 

Les PC trop lents font perdre aux Français 5 jours par an

Les ventes de tablettes dépasseront les six millions d'unités

Les ventes de tablettes devant celles des ordinateurs dès 2013

La surcharge de travail, premier facteur de stress premier facteur de stress des salariés

À suivre aussi

technologie «Suprématie quantique» : une étude de Google pourrait révolutionner l’informatique
High-Tech Panos Panay (Microsoft) : «aujourd'hui, la place des PC est encore plus importante qu'elle ne l'a jamais été»
Cybersécurité Attention aux fichiers audio WAV, ils pourraient contenir des malwares

Ailleurs sur le web

Derniers articles