Vidéo : Valkyrie, le robot de la NASA qui ressemble à Iron Man

"Valkyrie" pourrait être un acteur indispensable de l'aventure martienne [DR ]

Sa ressemblance avec Iron Man est saisissante. Pourtant "Valkyrie" n'est en rien une création fantaisiste. Ce robot très sérieux que vient de présenter la NASA doit aider à la préparation de la conquête de Mars. 

 

Il mesure environ 1,90 mètre. Bourré de technologies, il semble équipé d'une armure futuriste. Sur sa poitrine, il arbore le logo luminescent de la NASA. Mais malgré son allure martiale et son origine -  un concours organisé par l'Agence des projets de recherche avancée de la Défense, la fameuse DARPA - sa vocation se veut pacifique.

"Valkyrie" est en effet destiné à faire office d'éclaireur dans la conquête de Mars. ll pourrait notamment évaluer les danger à la surface de la planète rouge avant l'arrivée des humains et déployer les premières infrastructures destinées à accueillir ces mêmes humains.

 

Il n'en restera qu'un

Mais c'est sur terre qu'il va devoir faire ses preuves avant toute expéditioon dans notre système solaire. "Valkyrie" devra ainsi se montrer capable de contrôler un véhicule, de déblayer des débris, de franchir des murs ou d'escalader des obstacles. Autant de compétences qui pourraient s'avérer utile ici-bas, en cas, par exemple, de catastrophe naturelle ou industrielle.

Le robot a été développé et construit en neuf mois par une équipe de cerveaux du centre de Houston (Texas) de la NASA qui avait déjà travaillé sur le projet Robonaut. Il affrontera 16 concurrents lors des épreuves qui se dérouleront le 20 et 21 décembre à Miami (Floride). Ces tests déboucheront sur une ultime sélection. Le gagnant, qui sera connu en 2014, empochera une dotation de 2 millions de dollars pour développer son projet.

 

 

 

Le boom des androïdes : la révolution robotique

Il n'aurait pas du sortir de sa voiture avant l'arrêt du carwash

Larry, le robot qui vomit

Vous aimerez aussi

espace Flash lumineux sur mars : l'hypothèse de la NASA
espace Vidéo : frôlé par une météorite en pleine chute libre
Photo fournie par Arianespace du lancement le 19 décembre 2013 à Kourou d'une fusée Soyouz  [Jm Guillon / ESA CNES Arianespace/AFP/Archives]
sciences Guyane: une fusée Soyouz décolle avec à bord le satellite Sentinel-1A

Ailleurs sur le web

Derniers articles