The Driver : un taxi dans l'engrenage

David Morissey incarne un chauffeur de taxi prêt à basculer dans le crime. [The driver serie limited.]

Réaliste et rugueuse, la série anglaise The Driver narre la dérive criminelle d'un brave chauffeur de taxi appâté par l'argent facile. Premiers épisodes ce soir sur Canal+.

 

Vince McKee broie du noir. A l’aube de la cinquantaine, ce chauffeur de taxi (David Morissey) consacre ses journées à transporter des clients désagréables ou à nettoyer le vomi de noctambules sur sa banquette arrière. Sa vie de famille n’est guère épargnée par la grisaille. Passionnée par les marathons, son épouse passe son temps libre à trottiner sur son tapis de course.

Ce morne quotidien vole en éclat lors d’une rencontre avec un voyou local. Surnommé The Horse, le mafieux lui propose de convoyer des inconnus dans Manchester sans poser de question. Vince troque alors son taxi pourri et sa paye misérable pour une BMW avec salaire de ministre.

Un parfum de Breaking Bad flotte dans cette histoire de type banal et fatigué attiré par l’appât du gain. Malgré cette ressemblance, la captivante et violente The Driver poursuit brillamment sa route sous la pluie mancunienne.

The Driver, saison 1, épisodes 1 et 2, ce soir sur Canal+, 20h55.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles