Arte frappe un grand coup avec "The Code"

[Simon Cardwell ]

The Code est un petit bijou de suspens venu tout droit d’Australie. Une série à ne surtout pas manquer qui sera diffusée à partir de jeudi soir sur Arte.

 

Arte a encore réussi à dénicher la perle rare. Après le succès des importations danoises (Borgen) et suédoises (Real Humans), c’est en Australie que la chaîne franco-allemande est allée chercher "The Code". Créée et  scénarisée par Shelley Birse, cette série d’espionnage suit l’histoire de deux frères, Ned (Dan Spielman) et Jesse Banks (Ashley Zukerman).

L’un est journaliste politique, l’autre un hacker repenti souffrant de troubles psychologiques. Quand le premier se retrouve à enquêter sur un mystérieux accident dans lequel une adolescente a perdu la vie, le second l’aide à accéder à des données sensibles liées à un vaste complot lié aux biotechnologies. Sans le savoir, ils viennent de mettre le doigt dans un engrenage qui pourrait bien leur coûter la vie. 

 

Une incroyable machination

Cybercriminalité, nouvelles technologies, complot mêlant le gouvernement à des intérêts privés, etc. "The Code" parvient habilement à mêler tous ces ingrédients au long des six épisodes que dure la série.

Les téléspectateurs se retrouvent happés dans cette incroyable machination où les rebondissements sont légions, et le suspens parfois insoutenable. Déjà vendue aux Etats-Unis, en Angleterre, ainsi qu’en Amérique Latine, la série a été désignée en janvier dernier comme la "meilleure série dramatique" en Australie. Une récompense amplement méritée. 

 

The Code, Arte, à partir du jeudi 19 février à 20h55

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles