Jean-Paul Gaultier se dévoile dans un documentaire

JPG dévoile ses pièces maîtresses L’enfant terrible de la mode dévoile ici ses pièces phares.[Bangumi]

Jean-Paul Gaultier revient sur ses oeuvres devant la caméra du journaliste de mode Loïc Prigent. Passionant, ce documentaire évoque un couturier hors norme qui s'expose actuellement au Grand Palais.

 

C’est une plongée dans la fabrique de l’artiste. Alors que le Grand Palais préparait son exposition sur Jean-Paul Gaultier, le créateur ouvrait au même moment les portes de son espace de travail à Loïc Prigent.

Après avoir signé une luxueuse série documentaire sur Chanel, le journaliste de mode a choisi de poser sa caméra dans l’atelier de "JPG". L’enfant terrible de la mode dévoile ici ses pièces phares. Epaulé par Mireille, sa fidèle première d’atelier, Alex, une élégante modèle, et par son mannequin muse, Tanel, le grand couturier revient sur une folle carrière de quarante ans.

 

Tutu-perfecto ou marinière

Jean Paul Gaultier reconstitue en mots et en coups de ciseaux ses premiers travaux. Aidé par sa cousine, sa concierge et des étoffes grapillées dans des marchés de tissus, le créateur développait en 1976 une tenue révolutionnaire pour son premier défilé. Ce combo tutu et perfecto aux influences classico-punks cèdera la place aux célèbre marinières. Inspiré par une certaine sensualité de l’univers marin, JPG signait là ses pièces maîtresses.

Si les tenues présentées et reconstituées hissent Gaultier parmi les grands créateurs contemporains, l’homme se dévoile ici avec humour et simplicité.

 

Jean-Paul Gaultier travaille, mercredi 15 avril, Arte, 22h10.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles