"Prey" : la quête de vérité d’un policier fugitif

Marcus Farrow (John Simm) cherche à prouver son innocence dans la mini-série britannique "Prey".[©B_BLACKALL_RED_PRODUCTION_COMPANY_LIMITED_2014]

La mini-série "Prey" suit le combat d’un flic accusé à tort de l’assassinat de sa femme et de son fils pour prouver son innocence. Une histoire rondement menée digne des meilleurs polars.

 

Ses collègues sont sous le choc. Marcus Farrow (John Simm), inspecteur de police talentueux et respecté, a été arrêté pour le meurtre de sa femme et de son fils. Lors de son transfert en détention, le véhicule de l’administration pénitentiaire fait une violente sortie de route. Marcus saisit l’opportunité et prend la fuite.

Il n’a plus qu’une seule idée en tête désormais, retrouver les coupables pour prouver son innocence. L’inspectrice Susan Reinhardt est chargée d’appréhender le fuyard au plus vite.

 

Intense et efficace

Réalisé par Nick Murphy et écrit par Chris Lunt, la minisérie britannique "Prey" décline en trois épisodes l’histoire d’un polar classique qui n’est pas sans rappeler celle du Fugitif, série des années 1960 avec David Janssen dans le rôle du Dr Richard Kimble (un rôle repris au cinéma par Harrison Ford en 1993). Intense et efficace, Prey fait honneur au genre, de la meilleure ­manière qui soit.

 

Prey, Canal+ Séries, mercredi 29 avril à partir de 20h50.

 

Vous aimerez aussi

thriller «Fucking Business», le polar d'anticipation glaçant de Do Raze
Télévision Quand et comment regarder la nouvelle chaîne POLAR+
Vincent Peillon Vincent Peillon revient en auteur de polar

Ailleurs sur le web

Derniers articles