Nadal, la tête à l'envers

Eliminé dès le 3e tour du Masters 1 000 de Miami, Rafael Nadal est en proie à une crise de confiance. Eliminé dès le 3e tour du Masters 1 000 de Miami, Rafael Nadal est en proie à une crise de confiance.[©Paul Crock / AFP]

L’élimination de Rafael Nadal, au 3e tour du Masters 1 000 de Miami, a mis en lumière un problème de confiance chez l’Espagnol, qui compte sur le début de la saison sur terre battue pour retrouver des couleurs.

 

Rafael Nadal a reçu un nouveau coup sur la tête. Auteur d’un début de saison mitigé, l’Espagnol a été sorti, dimanche, dès le 3e tour du Masters 1 000 de Miami par son compatriote Fernando Verdasco (6-4, 2-6, 6-3).

Une élimination prématurée venue s’ajouter à celles enregistrées à l’Open d’Australie et à Indian Wells, où il avait été stoppé en quarts de finale. C’est seulement la deuxième fois depuis 2006 que le n°3 mondial n’atteint pas au moins la finale de l’un des trois premiers grands rendez-vous de la saison.

 

Pas une question d'ordre physique

Alors qu’est-ce qui cloche chez le Majorquin ? Est-ce le contrecoup de sa blessure à un poignet, qui l’a privé de la tournée américaine estivale, et de son opération de l’appendicite en fin de saison dernière ?

"Les problèmes physiques font partie du passé. Je suis compétitif, je joue depuis plusieurs semaines, ce n’est pas une excuse valable", a-t-il assuré.

 

Fébrilité et nervosité

Le mal est plutôt d’ordre mental pour un "Rafa" en proie à une inédite crise de confiance. "Le problème, c’est ma fébrilité et ma nervosité, a-t-il confié. Je suis trop nerveux dans les moments importants."

Le début de la saison sur ocre arrive donc à point nommé pour le nonuple vainqueur de Roland-Garros. "La terre battue va m’aider, a indiqué Nadal. C’est une surface sur laquelle je me sens en confiance, où j’ai moins de doutes. J’espère être à nouveau prêt à battre les meilleurs." Ce serait le meilleur moyen de se remettre la tête à l’endroit. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles