Roland-Garros : Cornet en 8e, une première

Après sa qualification pour les huitièmes de finale, Alizé Cornet s'est écroulée sur le court. [PASCAL GUYOT / AFP]

Tête de série numéro 29, Alizé Cornet, 25 ans, est sortie gagnante d'une furieuse bataille contre la Croate Mirjana Lucic, 70e joueuse mondiale. La française accède pour la première fois aux huitièmes de finales. 

 

La numéro un française a battu vendredi Mirjana Lucic au troisième tour de Roland-Garros, 4-6,6-3,7-5, au terme d'un match haletant contre la tombeuse de Simona Halep. Jamais la Niçoise n'avait réalisé dans toute sa carrière un aussi beau parcours sur la terre-battue de la porte d'Auteuil. Elle affrontera dimanche en huitième de finale l'Ukrainienne Elina Svitolina (N.19).

Alizé Cornet, qui s'est écroulée au sol de bonheur après cette victoire, a déjà connu l'expérience d'un huitième de finale de tournoi du grand chelem en 2009 à l'Open d'Australie et en 2014 à Wimbledon.

 

Un match compliqué

Alizé Cornet a, dans une première partie du match subi les assauts de Mirjana Lucic : "c'était difficile, elle frappe très fort, a-t-elle souligné après le match. J'ai connu une entame pas terrible. Je suis revenue au courage. Ca me porte d'être ici, c'est magique."

Elle a dû attendre son troisième jeu de service dans le premier set pour inscrire enfin son premier jeu (1-4). Libérée, elle s'est ensuite montrée plus agressive, en retour notamment. Mais elle n'a pas su profiter de quelques cadeaux au filet de la Croate.

 

Une deuxième set équilibré

Le deuxième set a été plus équilibré. Les deux joueuses ont éprouvé beaucoup de difficultés sur leur service, un fort vent balayant le Central. Les breaks et débreaks se sont succédé, mais Cornet a finalement eu le dernier mot. 

Dans le troisième set, Lucic a continué à mener le jeu, faisant aussi bien les points que les fautes. Cornet a toutefois breaké la première, en s'appuyant sur ses qualités de défenseur.

 

Cornet a géré la pression 

La Croate est revenue immédiatement à égalité (2-2) et a fait peser une pression énorme sur Cornet dans le huitième jeu. La Niçoise a dû sauver deux balles de break, Lucic ratant vraiment là le coche.

Cornet a ensuite servi pour le match, mais sans pouvoir conclure, Lucic égalisant encore. Mais elle ne s'est pas démobilisée, a breaké une nouvelle fois et n'a cette fois pas laissé passer sa chance.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles