Wimbledon : Tsonga se sort du piège

[Glyn Kirk / AFP]

Après presque quatre heures de combat, Jo-Wilfried Tsonga a battu Gilles Muller (7-6, 6-7, 6-4, 3-6, 6-2) mardi lors du premier tour du tournoi de Wimbledon.

 

Ce ne fut pas de tout repos. Après trois semaines d’arrêt, Jo-Wilfried Tsonga a quelque peu réussi mardi son entrée en lice à Wimbledon en évitant le piège tendu par Gilles Muller.

 

 

Mais pour ce premier tour, le Manceau a tout de même dû batailler cinq manches (7-6, 6-7, 6-4, 3-6, 6-2) et s’est même fait quelques frayeurs. Spécialiste de la volée, le Luxembourgeois très porté sur l’attaque a beaucoup gêné un n°13 mondial sans repère sur le gazon. «C’est un super joueur sur dur (…) un gros serveur, très compliqué à breaker», avait d’ailleurs confié «Jo» avant cette rencontre.

 

Un 2e tour plus facile ?

Blessé à la cuisse après sa défaite en demi-finale à Roland-Garros, le Français n’a pas pu se préparer correctement d’où la difficulté à se mettre dans le bain. Il a tout de même pu s’appuyer sur 38 aces pour faire la différence au bout de 3h50 de jeu.

Avec deuxième tour nettement plus accessible sur le papier contre l’Espagnol Albert Ramos, qui a profité de l’abandon de l’Ouzbek Denis Istomin (6-2, 6-2, 3-2), il aura l’occasion de se rattraper et de rectifier la mire. Et pourquoi pas, monter en puissance et atteindre le dernier carré une troisième fois après 2011 et 2012. 

Vous aimerez aussi

Lucas Pouille n’a gagné qu’un match sur le circuit principal depuis sa demi-finale à l’Open d’Australie.
Tennis Roland-Garros 2019 : bis repetita pour des Bleus en pleine déprime ?
Santé Qu'est-ce que la drépanocytose, la maladie dont souffre Jo-Wilfried Tsonga ?
Jo-Wilfried Tsonga a bénéficié d’une invitation pour participer à l’Open d’Australie.
Tennis Open d'Australie : le nouveau départ de Jo-Wilfried Tsonga

Ailleurs sur le web

Derniers articles