Finale de l'US Open : Djokovic - Federer, à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Novak Djokovic aura jouer les quatre finales de Grand Chelem cette saison. Novak Djokovic aura jouer les quatre finales de Grand Chelem cette saison.[ / AFP]

La finale de l’US Open opposera, ce dimanche soir, Novak Djokovic à Roger Federer. Une finale de rêve entre le Serbe, qui n’est autre que le n°1 mondial, et son dauphin Suisse, qui sera à suivre en direct et en intégralité sur Eurosport.

 

Comme on se retrouve… Tout juste deux mois après la finale de Wimbledon, Novak Djokovic et Roger Federer seront de nouveau l’un en face de l’autre, ce dimanche soir, en finale de l’US Open à New York.

Une rencontre, retardée par la pluie, qui s’annonce explosive et riche en spectacle entre le n°1 mondial et son dauphin et devrait commencer à 23h heure française, sur Eurosport.

 

Un 18e Grand Chelem pour Federer ?

Pour le Suisse, ce rendez-vous majestueux sera l’occasion de prendre sa revanche sur Djokovic, qui l’a battu deux mois plus tôt sur le gazon londonien en finale de Wimbledon.

Déjà vainqueur à cinq reprises à Flushing Meadows (de 2004 à 2008), Federer tentera également d’ajouter un 18e titre du grand chelem à son incroyable, le premier depuis 2012 et son sacre à Wimbledon. Et pour parvenir à ses fins, il pourra s’inspirer du tournoi de Cincinnati, où il avait imposé sa loi face à Novak Djokovic en finale (7-6, 6-3).

 

Djokovic en finale des quatre Majeurs cette saison

Mais une nouvelle fois à bout de Novak Djokovic ne sera pas une mince affaire. Si, au contraire de Roger Federer, il ne peut se vanter de n’avoir concéder aucun set durant la quinzaine, le Serbe réalise une saison exceptionnelle. Depuis janvier, il a pris part à douze tournois et s’est hissé à onze reprises en finale avec six titres à la clé (Open d’Australie, Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Rome, Wimbledon).

Il aura surtout disputé les finales de quatre tournois Majeurs de la saison avec un revers à Roland Garros, seul Grand Chelem qui se refuse encore à lui, et des sacres à l’Open d’Australie et Wimbledon. Preuve s’il en était que cette finale s’annonce grandiose.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles