Coupe Davis : Noah veut "faire preuve d'autorité"

Yannick Noah a été nommé lundi 21 septembre capitaine de l'équipe de France. [JOEL SAGET / AFP]

Yannick Noah, de retour à la tête de l'équipe de France de Coupe Davis, a affirmé qu'il fallait "faire preuve d'autorité" avec les joueurs français pour regagner le Saladier d'argent, a-t-il affirmé mardi en conférence de presse.

 

Le capitaine victorieux des campagnes 1991 et 1996 a été nommé lundi aux commandes des Bleus après l'éviction d'Arnaud Clément la semaine dernière.

"Il faut un cadre bien défini. A partir du moment où le cadre est défini, celui qui sort du cadre, sort. Il n'y aura pas un, pas deux, pas trois avertissements. Quand on se dit les choses, on fait les choses. A ce moment là, oui il faut faire preuve d'autorité", a-t-il expliqué. "Parfois, il faut savoir mettre de côté quelqu'un qui est ton leader, ton ami. On est tous potes, tous très proches au delà du tennis. C'est peut-être à ce moment qu'il faut faire preuve d'autorité. Je pense que cela a manqué", a ajouté Noah, 55 ans, qui sera aux commandes de la France pour la troisième fois.

 

"Un plan clair"

"J'ai un plan clair. Les joueurs adhèrent", a également affirmé Yannick Noah. Le lauréat de Roland-Garros 1983, qui a "des contacts avec tous les joueurs", veut qu'ils soient tous concernés y compris des tennismen encore jamais sélectionnés comme Benoit Paire. "J'ai des contacts avec tous les joueurs: (Gilles) Simon, (Richard) Gasquet, (Jo-Wilfried) Tsonga, (Gaël) Monfils, (Nicolas) Mahut, (Pierre-Hugues) Herbert, (Julien) Benneteau, (Adrian) Mannarino, (Benoit) Paire. Je veux que tous les joueurs soient concernés. Je veux qu'ils sachent comment on va fonctionner", a expliqué Noah. "Je n'ai pas encore vu tout le monde, a-t-il nuancé. J'aurai la possibilité d'en voir un maximum à Bercy (novembre). On a la chance d'avoir un peu de temps, puisque le premier tour aura lieu en mars."

Le capitaine vainqueur des campagnes 1991 et 1996 veut accentuer le soin pris sur le double. "Il faut montrer aux joueurs que le double a son importance. Nous avons de bons joueurs de simple qui peuvent être très bons en double. On peut être plus performants en double", a-t-il souligné.

Depuis sa dernière victoire en 2001, la France a subi trois échecs en finale de la Coupe Davis en 2002 et 2010 sous la direction de Guy Forget et en 2014 sous le mandat d'Arnaud Clément.

 

Vous aimerez aussi

Écologie Quand Joakim Noah joue l’aventurier dans la nature
Kristina Mladenovic réconfortant Pauline Parmentier, après son match perdu face à Madison Keys, lors de la demi-finale perdue de Fed Cup, le 22 avril 2018 à Aix-en-Provence [Boris HORVAT / AFP]
Tennis Fed Cup : clap de fin pour les Bleues et Noah
Tennis Fed Cup : Yannick Noah reprend les mêmes pour affronter les Etats-Unis

Ailleurs sur le web

Derniers articles