Roland-Garros : une vraie chance pour Andy Murray

Andy Murray a remporté, à Rome, son 12e Masters 1000 en carrière.[IPP / Icon Sport]

Pas grand monde ne l’avait vu venir. En s’imposant dimanche en finale du Masters 1000 de Rome contre Novak Djokovic (6-3, 6-3), Andy Murray n’a pas seulement fait une belle opération au classement ATP (il est redevenu hier numéro 2 mondial), il s’est aussi positionné comme prétendant au titre le 5 juin prochain à Roland-Garros.

Alors que Nadal revenait à son meilleur niveau après avoir triomphé à Monte-Carlo et Barcelone et que Djokovic s’était imposé à Madrid face à lui, le Britannique est monté en puissance au meilleur moment. Lui qui s’est séparé d’Amélie Mauresmo comme coach la semaine dernière, présente aujourd’hui de sérieux atouts sur terre battue. 

A lire aussi : Vidéo : l'incroyable balle de match d'Andy Murray face Novak Djokovic à Rome

Agressif et solide, Murray a fait évoluer sa palette pour devenir l’un des cadors de la surface. «Depuis deux ans, la terre battue est peut-être la surface où j’ai les meilleurs résultats. On verra à Roland-Garros», a-t-il indiqué. Ses adversaires sont prévenus. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles