Masters : Andy Murray règne en maître

L’Ecossais devient le 17e joueur depuis la création du classement ATP en 1973 à finir l’année au sommet.[GLYN KIRK / AFP]

Andy Murray a remporté le Masters de Londres dimanche en battant en finale Novak Djokovic (6-3, 6-4). Un succès qui lui assure la première place mondiale.

Il termine l’année au sommet. Andy Murray s’est offert, dimanche à Londres, son tout premier Masters en venant à bout de Novak Djokovic (6-3, 6-4) au terme d’une finale qu’il a dominé de la tête et des épaules en 1h42.  

A lire aussi : Andy Murray en patron à Bercy

Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle de la soirée puisque ce succès et lui assure de terminer 2016 à la place de n°1 mondial. L’Ecossais, qui avait pris la tête du classement ATP il y a deux semaines après sa victoire à Bercy, devient le 17e joueur depuis la création de ce système en 1973 à finir l’année au sommet.

Une deuxième partie de saison remarquable

Une performance qu’il doit à son impressionnante deuxième partie de saison -  il comptait plus de 8 000 points de retard sur Djokovic après Roland-Garros -, où il a notamment remporté Wimbledon et les JO de Rio. Face à un Serbe décevant hier, Murray a remporté sa 24e victoire consécutive et son cinquième tournoi de suite, le 44e de sa carrière. «C’est un sentiment à part de finir l’année n°1 mondial, je n’aurais jamais imaginé ça», a-t-il confié. A lui désormais de confirmer en 2017.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles