Les libraires aussi font leur rentrée des classes

Par
Mis à jour le Publié le

Qui dit rentrée, dit rentrée littéraire. Comme tous les ans, les maisons d'édition comptent sur ce moment pour booster leurs ventes, qui ont tendance à baisser année après année.

Mais l'enjeu demeure de taille : même si, selon une étude de l'institut Gfk (publiée cet été), les ventes de livres de la rentrée ont chuté de 32% en six ans, cette période représente toujours un quart des ventes annuelles de romans en grand format.

Le moment de l'année pour tous les passionnés : le temps des bonnes surprises, des déceptions. En somme, un temps pour tous les curieux, qui comptent comme souvent sur les recommandations de leurs libraires, mais aussi sur la presse et sur le bouche à oreille pour trouver la perle rare.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles