«Mice, a small story», le court-métrage impressionnant des étudiants d’Isart Digital

Par
Mis à jour le Publié le

Devenue une école française de référence pour les futurs pros de l'animation et des jeux vidéo, Isart Digital a récompensé les auteurs d'un court film inspiré, qui a déjà fait près d'un million de vue sur YouTube.

Intitulé «Mice, a small story», ce métrage narre sur 4 minutes et 30 secondes, l'histoire de petites souris découvrant une languette de canette spéciale doté d'un étrange pouvoir et convoitée par d'autres animaux. Une séquence non dénuée d'humour qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler les films du Seigneur des Anneaux ou de Brisby et le secret de NIMH.

Un parrainage d'excellence

Sept étudiants se sont affairés sur ce projet remarquable qui a remporté le grand prix du jury 2018. Et puisque l'animation est principalement l'art du mouvement, ceux-ci ont particulièrement étudiés les rongeurs et leurs déplacements. «Nous avons été confrontés à plusieurs problématiques techniques, avec par exemple l'idée de rendre le pelage des souris très réaliste», explique Mélanie Pango, l'une des animatrices sur ce projet. «Le parrainage du studio d'animation The Yard, qui a notamment travaillé sur les films Minuscules 1 et 2, nous a également permis de récolter divers conseils autour des textures», confie-t-elle.

Œuvre de passionnés, Mice est l'un des sept courts métrages présentés cette année par les élèves de la filière animation d'Isart Digital. Basée à Paris, Montréal et Tokyo, l'école est aujourd'hui reconnue internationalement. La plupart de ses élèves rejoignent divers studios d'animations (Dreamworks, Illumination ou encore The Yard VFX), mais aussi du côté des jeux vidéo (Ubisoft). «La spécificité d'Isart Digital est de proposer des formations en alternance, afin d'amener des étudiants plus matures sur le monde professionnel. Les échanges étant nombreux, même à l'étranger», souligne l'équipe pédagogique. Et si plusieurs étudiants y effectue leur reconversion professionnelle, la moyenne d'âge de ces aspirants créatifs se situe autour de 23-24 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles