Les 3 films à voir cette semaine au cinéma

Par
Mis à jour le Publié le

Un biopic consacré à la romancière Colette, la fin de la trilogie de M. Night Shyamalan et l'histoire vraie d'un père qui a construit un palais pour sa fille... Voici les meilleurs films à l'affiche cette semaine. 

«colette», de Wash Westmoreland

Femme moderne à l’âme rebelle, Colette a fait voler en éclats les règles de bienséance du siècle dernier. Maintes fois, ses œuvres ont été adaptées au cinéma, notamment par Vincente Minnelli («Gigi», 1958) ou Stephen Frears («Chéri», 2009). C’est désormais au tour de Wash Westmoreland («Still Alice») de s’essayer à l’exercice en revenant – non sans un certain con­formisme – sur le destin hors du commun de cette romancière, journaliste et mime, incarnée à l’écran par l’actrice britannique Keira Knightley. Sobrement intitulé «Colette», ce biopic s’ouvre sur son union avec l’écrivain Henry Gauthier-Villars (Dominic West), dit Willy, qui lui ouvre les portes d’un Paris mondain et artistique.

Sous le joug de ce mari arrogant, infidèle et manipulateur, Colette devient son nègre littéraire et signe pour lui la série des «Claudine» qui a connu un succès retentissant. Peu à peu, cette provinciale brillante, au fort caractère, réussit à briser ses chaînes et à s’affranchir des codes d’une société bien-pensante, en optant pour une coupe à la garçonne et une bisexualité assumée avec la comtesse «Missy», avec qui elle se lance dans le music-hall. Ce long-métrage, qui s’a­chève alors que son héroïne signe son premier roman de son vrai nom, propose le portrait d’une féministe avant l’heure – un terme que Colette détestait pourtant – à l’ère du mouvement #MeToo. Si la langue de Shakespeare semble parfois inappropriée pour conter l’histoire de cette figure de la littérature française, on regrette également que le cinéaste américain n’ait pas osé une mise en scène plus audacieuse, pour rendre compte de la vie sulfureuse de la protagoniste.

«glass», de M. Night Shyamalan

Dix-neuf ans après le premier volet, «Incassable», et deux ans après «Split», M. Night Shyamalan boucle sa trilogie avec «Glass» en s’interrogeant de nouveau sur la figure du super-héros en apparence ordinaire qui détonne avec l’image surexploitée des personnages de Marvel et DC. Aidé de son fils Joseph, David Dunn (Bruce Willis) traque la Bête, l’une des personnalités renfermées dans l’esprit schizophrène de Kevin Crumb (James McAvoy). Placés dans un asile psychiatrique, ils retrouvent l’homme de verre, Elijah Price (Samuel L. Jackson). Une psychiatre insondable tente de leur démontrer que leurs pouvoirs ne sont que le résultat d’une forme de mégalomanie. Un affrontement ultime entre les trois protagonistes qui devrait ravir les fans de la première heure, malgré une seconde partie qui peine à trouver de la cohérence, mais sauvée par un twist final de haute volée.

«L’incroyable histoire du facteur Cheval», de Nils Tavernier

Chaque année, des centaines de touristes se pressent à Hauterives, petit village de la Drôme, pour admirer le Palais idéal, classé monument historique en 1969 par André Malraux. Derrière cette œuvre monumentale, exemple de l’art naïf, se cache Joseph Ferdinand Cheval, dont le réalisateur Nils Tavernier a choisi de conter l’incroyable histoire dans son nouveau long-métrage. Simple facteur au XIXe siècle, cet homme taiseux, parfois perçu comme un fou, parcourt quotidiennement une trentaine de kilomètres. Un jour qu’il bute dans une pierre, l’idée lui vient de construire un sublime édifice, par amour pour sa fille Alice, née de son union avec la belle et tendre Philomène (Laetitia Casta). Un travail titanesque qui l’occupera pendant trente-trois longues années. Outre des paysages à couper le souffle, ce biopic doit en grande partie sa réussite à l’interprétation magistrale de Jacques Gamblin, totalement habité par ce rôle de doux rêveur, qui parvient à faire passer l’émotion en un simple regard. Un film plein de poésie, de grâce et d’humanité, qui réchauffe le cœur en cette période où l’individualisme prime.

Vous aimerez aussi

La Sélection CNEWS du 16 au 22 janvier
idées sorties La Sélection CNEWS du 16 au 22 janvier
Cinéma Les 15 films à voir au cinéma en 2019
Cinéma Les temps forts du festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez

Ailleurs sur le web

Derniers articles