Leaving Neverland : HBO dévoile la bande-annonce du documentaire choc sur Michael Jackson

Par
Mis à jour le Publié le

HBO a dévoilé la première bande-annonce de Leaving Neverland, documentaire choc qui accuse à nouveau le roi de la pop de pédophilie.

Le film, composé de deux parties de deux heures, se concentre sur les témoignages de deux trentenaires qui affirment avoir été abusés sexuellement par la star quand ils étaient enfants. A l’époque des faits qu’ils relatent James Safechuck avait 10 ans et Wade Robson 7 ans.

«Michael m'a demandé si nous voulions, moi et ma famille, venir à Neverland», explique Wade Robson. «En passant les grilles, on oubliait tous les soucis. On était à Neverland », confie sa mère qui précise que les journées étaient faites de découvertes, d'aventures, d'activités dont rêvent tous les enfants : regarder des films, manger de la ‘junk food’, faire des tours de manège… Puis la bande-annonce entame de dévoiler la face sombre du King of Pop. «Il m'a dit que si un jour on découvrait ce que l'on faisait, lui et moi irions en prison pour le reste de notre vie», explique Wade avant d'ajouter: «Je veux être capable de dire la vérité. Aussi fort que j'ai été obligé de mentir, pendant si longtemps».

Les ayant-droits de la star décédée il y a dix ans avaient appelé au boycott avant la projection du doc au festival de Sundance en janvier dernier, qualifiant le film de «tentative scandaleuse et pathétique d'exploiter et de tirer profit de Michael Jackson».

Auteur d’un documentaire sur les attentats de Charlie Hebdo, le réalisateur britannique Dan Reed avait répondu en disant que son film n'était pas sur Michael Jackson mais sur les abus sexuels, comment ils surviennent et comment ils laissent des traces indélébiles dans la vie de ceux qui les ont subis. «S'il y a bien une chose que nous avons apprise, c'est que les abus sexuels sont complexes et qu'on doit entendre la voix des victimes», avait-il expliqué dans un communiqué. «Il a fallu beaucoup de courage à ces deux hommes pour dire leur histoire, et je n'ai aucun doute sur leur crédibilité».

Ce n’est pas la première fois que Michael Jackson fait l’objet d’accusations de pédophilie. En 1993, un adolescent de 13 ans avait porté plainte pour attouchements mais l'affaire s'était réglée à l'amiable contre 15 millions de dollars. Michael Jackson avait ensuite été acquitté en 2005 pour des abus commis sur un autre mineur.

Les premiers spectateurs sous le choc

Tandis que la famille et de nombreux fans de l’interprète de Thriller dénoncent avec fermeté «un film à charge mensonger», les critiques qui ont déjà pu voir le film n’ont eux pas caché leur trouble. 

Si «Leaving Neverland n’est pas du grand cinéma» pour IndieWire, il s’agit «d’un document crucial». Pour le Telegraph, ce qui donne sa qualité au film ce sont les interviews avec les familles des deux hommes, «dont les contributions décrivent la très sophistiquée et efficace manipulation mise en place par Jackson». «Leaving Neverland est indéniablement une sorte de vrai film d’horreur. On en ressort choqué, mais d’une certaine manière libéré par son sombre exposé» selon Variety. «Epuisant, enrageant, il semble que Leaving Neverland donne une réponse définitive quant à savoir si Michael Jackson a abusé au moins de deux enfants durant sa carrière» peut-on lire dans la critique du Boston Globe. «Le film pourrait aussi être une étude fascinante de la psychologie humaine - en particulier notre obsession pour les célébrités et notre incapacité à voir les défauts des personnes que nous pensons connaître», analyse le Screen Daily.

La diffusion de Leaving Neverland est prévue sur HBO les 3 et 4 mars et prochainement en France sur M6 dans le cadre de l’émission «Contre-Enquête», présentée par Amandine Bégot.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles