A quoi va ressembler le service national universel ?

Par
Mis à jour le Publié le

C'était une promesse électorale d'Emmanuel Macron : après plusieurs rapports, et plus d'une année de reflexion, les grandes lignes du service national universel sont fin prêtes.

Selon le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, le caractère obligatoire du futur service national universel sera limité à un mois. Pour des raisons juridiques, il était impossible de l'imposer aux majeurs et sera donc destinés aux jeunes de 16 ans, puis sur la base du volontariat.

Ce projet permettra à 600 000 jeunes filles et garçons de recevoir chaque année des enseignements variés dont les détails ne sont pas encore connus.

Pour rassurer les associations étudiantes, Jean-Michel Blanquer avait annoncé au début du mois que la mise en place du SNU serait précédée d'une large consultation qui s'ouvrira à partir de l'automne. Une fois les arbitrages terminés, le service national universel devrait se mettre en place à partir de l'année prochaine. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles