Prélèvement à la source : un dispositif qui fait peur

Par
Mis à jour le Publié le

Depuis plusieurs jours, les contribuables voient arriver dans leur boîte aux lettres leur avis d'imposition 2018. Il s’agit de l’ultime étape avant l'instauration de l'impôt à la source dans quatre mois.

La réforme héritée du précédent quinquennat, a déjà été retardée d'un an par l'exécutif actuel qui continue les ajustements. C'est la patate chaude héritée du quinquennat de François Hollande. Le prélèvement à la source. Déjà reporté d'un an et après plusieurs ajustements. Le Premier Ministre s'est dit attentif "aux possibles difficultés". Toute la politique du gouvernement c'est de tenter d'expliquer, « qu'il y a un gain de pouvoir d'achat grâce aux réformes en cours, même si tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne. Le pouvoir d'achat ne sera pas affecté insiste le gouvernement.

C'est justement l'argument d'attaque de l'opposition. L'exécutif a été un temps soupçonné de faire marche arrière mais Gérald Darmanin assure que le prélèvement à la source sera bien appliqué fin janvier 2019. Une réforme qui pourrait avoir des conséquences sur la suite du quinquennat, La France compte près de 38 millions de foyers fiscaux.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles