Top départ pour le loto du patrimoine

Par
Mis à jour le Publié le

Le loto du patrimoine est lancé ce lundi 3 septembre. Mission portée par Stéphane Bern, il a pour objectif de venir à la rescousse de monuments menacés ou en mauvais état. Mais ce loto, comment il fonctionne ?

Pour ce loto du patrimoine, deux manières de jouer : au grattage ou au tirage. Annoncé fin 2017 par la ministre de la Culture Françoise Nyssen et confié à Stéphane Bern, l'objectif de ce loto «Mission patrimoine» est de créer un engouement populaire pour la rénovation de 270 monuments sélectionnés.

Ce jeu de hasard ne diffère pas des jeux classiques. Au grattage, il suffit de retrouver des symboles ou montants identiques pour remporter la somme indiquée. Quelques nouveautés cependant : la forme déjà. Ses 15 centimètres par 20 en font le ticket le plus grand. Le coût du jeu aussi est inédit. Avec ses 15 euros, il est le plus cher proposé par la Française des jeux. Les joueurs pourront gagner jusqu'à 1,5 million d'euros.

En complément, un super loto du patrimoine sera tiré le 14 septembre, la veille des Journées du patrimoine. Le prix du billet sera de 3 euros et le montant du jackpot de 13 millions d'euros.

En cas de succès, Stéphane Bern espère récolter plus de 18 millions d'euros. Une réussite très attendue par l'animateur, qui a menacé de quitter ses fonctions, s'il n'est qu'un «cache-misère».

Vous aimerez aussi

argent Au RSA, il touche 2 millions d’euros au Loto
Grattage La Française des Jeux relance le ticket à gratter «Morpion»

Ailleurs sur le web

Derniers articles