Peste porcine : mobilisation immédiate pour protéger les élevages français

Mis à jour le Publié le

La confirmation de deux cas de peste porcine africaine sur des sangliers en Belgique a conduit le ministère de l'Agriculture français à demander «une mobilisation immédiate pour protéger (les) élevages» porcins, menacés par un virus sans vaccin, ni traitement.

La mission prioritaire : sécuriser les communes qui bordent la frontière belge. Quatre départements sont concernés. Pour cela une seule solution, prendre des mesures concernant la chasse. La peste porcine africaine est une maladie transmise par la faune sauvage et en particulier les sangliers.

L'objectif du ministère de l'Agriculture est d'éviter tout contact avec les porcs. Cependant les autorités se veulent rassurantes quant à leur consommation. Le gouvernement français souhaite ainsi éviter la propagation du virus pour lequel il n'existe pour l'instant aucun vaccin.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles