Montreuil : les nouvelles conditions de vie des migrants du foyer Bara

Par
Mis à jour le Publié le

Le maire de Montreuil a ordonné l'évacuation du foyer Bara. Les 150 migrants pensionnaires des lieux insalubres ont été relogés dans des bureaux innoccupés.

Mais la situation est tendue entre la préfecture de Seine-Saint-Denis et la mairie de Montreuil, la première nommée estimant que les conditions de sécurité ne sont pas respectées.

Le maire de Montreuil, Patrice Bessac, qui s'était rendu au foyer Bara pour filmer l'état déplorable des lieux, a fait installer des lits et des sanitaires pour le nouveau refuge des travailleurs migrants. Certains résidaient au foyer Bara depuis plus de 40 ans.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles