Les jeunes catholiques pas choqués par les propos du pape sur l'IVG

Mis à jour le Publié le

Au cours de sa traditionnelle audience mercredi 10 octobre sur la place Saint-Pierre, le pape François n'a pas hésité à parler de "tueur à gages" pour évoquer l'IVG.

S'appuyant sur le sixième commandement de la Bible "Tu ne tueras point", il a fustigé ce qui pour lui est une "dépréciation de la vie humaine". Dans un centre de planification de Haute-Garonne, il y a eu l'année dernière une trentaine d'IVG médicamenteuses. Les dix-neuf salariés, médecins, sages-femmes ou agents d'accueil savent que les derniers propos du pape vont forcément créer des interrogations et des doutes chez certaines femmes.

Des propos choquants pour certains, mais que ces jeunes catholiques qui assistaient mercredi 10 octobre au soir, à la messe annuelle des étudiants, ne choquent pas. Ils sont plus de 1500.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles