Inquiétude après la découverte d’amiante dans un lycée

Mis à jour le Publié le

Un incendie fin septembre a relancé l'inquiétude au lycée de Villeneuve-le-Roi. Le lycée contient de l'amiante.

Les professeurs du lycée George Brassens exercent depuis le début de la semaine leur droit de retrait, car les plafonds de l’établissement scolaire contiennent de l’amiante. Plusieurs salles de cours ont été fermées après la découverte d’amiante dans l’isolation et des parents d’élèves ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. Le recteur de l’académie assure pourtant que les analyses permettent aux professeurs d’enseigner dans ces classes.

À la rentrée des vacances de la Toussaint, des bâtiments préfabriqués remplaceront les salles de cours. Des travaux permettront de rénover le lycée et près de 3000m² de plafond seront désamiantés. Ce matériel est interdit en France depuis les années 90 et il est reconnu comme cancérigène. Selon l’Institut de veille sanitaire, l’amiante serait la cause de 13.000 à 29.000 cancers par an en France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles